Eugène Lapensée

Eugène Lapensée

C’est à l’âge de treize ans qu’un jeune homme du quartier de Hull/Wrightville (maintenant la grande ville de Gatineau) a découvert l’univers du matelas et du rembourrage. Avec sa détermination, il se bâtit une réputation de bon travaillant, en 1902, Eugène Lapensée fonde sa propre compagnie.

Pendant plusieurs années, Eugène se consacre à la réparation et la fabrication de matelas, la vente de sous-produits et le rembourrage de meubles. Avec ses fils, il exploite divers magasins à Hull, Pointe-Gatineau et Masson.

Les matelas fabriqués alors par M. Lapensée ne ressemblaient en rien aux matelas qu’on connaît aujourd’hui. À cette époque, les matériaux les plus fréquemment utilisés étaient la laine, la plume, et même le bois, qu’on effilochait au rabot pour le transformer en copeaux, et qui servait à l’absorption des chocs (la ripe). Un peu plus tard, vers le milieu des années 40, vint l’introduction des ressorts dans les procédés de fabrication de l’usine de M. Lapensée. Les ressorts étaient ensachés individuellement, à la main, et liés avec de la corde pour en faire un matelas. Le procédé était très avant-gardiste pour l’époque, puisqu’on utilise encore aujourd’hui le concept du ressort ensaché à l’échelle planétaire.